L'entreprise KAN-NAK S.A. a refait tous les calculs par une autre méthode pour certifier la conformité de l'étude du Dr. Jacques Antille.

Sommaire du document

  • Introduction
    • Logiciel FEMM ou “Finite Element Method Magnetics” Version 4.2
    • Description du problème
  • Résultats
  • Conclusions
Conclusion de l'étude

L’étude réalisée par KAN-NAK donne des résultats quasi identiques à la Référence. Le maximum de l’induction magnétique est de 11.3 μT, c’est-à-dire identique à la Référence. Le minimum est de 9.2 μT alors que celui de la Référence indique 9.3 μT. La position des extrema et la forme du signal sont quasi identiques. La différence maximale de 0.2 μT est attribuée à la relation B(H) décrivant les propriétés ferromagnétiques de l’acier et/ou au domaine de calcul (diamètre 1000 mètres pour FEMM) qui sont probablement légèrement différents pour la Référence.

KAN-NAK confirme les résultats du Dr. Jacques Antille effectués avec le logiciel MATLAB à l’aide du logiciel FEMM, à savoir que le champ d’induction varie entre 9 μT et 11 μT sur le segment A-B.


  • Version 2020-05-30
  • Télécharger | Taille du fichier | Nombre de fichiers 51 | 973 KB | 1
FichierAction
20200301-KAN-NAK-Report.pdfTélécharger